Glauquitude

Glauquitude

Je me suis retrouvée dans un tout petit bureau de commissariat, face à une femme. Un agent, homme, était également présent. J’avais les bébés avec moi, pas le choix. Elle m’explique les faits :
– il dit que vous l’avez frappé fort après une engueulade
– non, je ne l’ai pas frappé fort, je lui ai mis une tape dans le dos
– il dit que vous l’avez menacé
– oui, je lui ai dit que si j’avais été un mec, je lui aurais pété la gueule.
Elle a ri, et m’a dit : je comprends. Je lui ai dit que j’assumais et s’il fallait le répéter, je lui dirais encore.
– Il dit que ce n’est pas la première fois, que cet hiver vous dormiez ensemble et vous l’avez frappé dans les jambes.
– N’importe quoi, les bébés dormaient dans notre chambre à l’époque, et comme il ronflait fort et que j’avais peur qu’il réveille les bébés, je lui ai mis des coups dans les jambes pour qu’il arrête.
– Il y a autre chose : il a apporté des enregistrements, 5 mp3 qu’il nous apporté sur une clé usb.
– Comment ? Mais pour quoi faire ? qu’est ce que c’est que ces enregistrements ?
– Des scènes de la vie quotidienne : une engueulade où vous lui dites encore que si vous aviez été un mec vous lui péteriez la gueule, des enregistrements avec les enfants. On entend pas grand chose à vrai dire. Et puis je vous avoue que je trouve ça…
– Glauque oui ! il a perdu la tête ! Mais qu’est ce qu’il me veut ? pourquoi il fait ça ? pour me nuire ?

Elle n’a pas su me répondre, elle m’a dit que c’était de toute façon pas recevables comme éléments et qu’elle ne les retiendrait pas au dossier. Je lui ai raconté mon histoire, elle m’a dit qu’elle comprenait et qu’elle ne voyait rien contre moi. Que l’affaire serait probablement classée. Elle m’a annoncé qu’il avait en effet avoué avoir des photos porno sur son ordi et son téléphone.
Je lui ai dit qu’il en avait oui et que j’avais découvert des photos de jeunes femmes nues sur son téléphone, en octobre, quand les bébés étaient en néonat. Que c’était choquant de trouver des photos de nos bébés au milieu de ces photos écœurantes. Que je lui avais dit qu’elles étaient très jeunes, et que ça pouvait être nos nièces de 20 ans ces filles ! Elle m’a demandé si elles étaient mineurs : je lui ai dit que je ne savais pas, que je ne pouvais pas mentir, qu’aujourd’hui une gamine de 16 ans en parait 20. Qu’elles pouvaient être mineurs mais peut-être pas. Elle m’a dit que les hommes avaient le droit « d’avoir une passion » pour le porno, que ce n’était pas un délit. Je lui ai dit que ce qui était choquant, c’est qu’il est enseignant au collège, que ce n’était pas normal d’échanger des sms torrides avec une ancienne élève, et que des photos, il y en avait des centaines. Elle m’a conseillé de prendre rdv avec l’assistante sociale du commissariat.
L’après-midi même, elle me rappelait pour me dire que l’affaire était classée sans suite, qu’il fallait que nous calmions : je lui ai dit qu’il était parti, mais qu’il avait les clés et qu’il pouvait venir quand il veut et que j’avais peur. Elle m’a répondu qu’il était chez lui et qu’il avait donc le droit.

J’ai rencontré l’assistante sociale du commissariat : rdv difficile car il a fallu que je raconte tout à nouveau. Elle a été très dure envers lui :
– c’est un salopard ce type. Il se pose en victime alors que c’est lui le responsable. C’est plus facile de passer pour une victime auprès de son entourage que de ne pas assumer sa paternité. C’est plus facile de dire aux autres « je suis parti car elle me faisait du mal », plutôt que « je suis parti car je ne veux pas gérer les enfants ».  Et puis ce n’est pas normal que son élève ait son numéro de tél. Jamais un enseignant ne donne son numéro perso. Elle m’a conseillé de prendre un avocat, de porter plainte contre lui pour ces enregistrements, d’aller voir mon généraliste pour faire constater cette violence morale, cette perte de poids, et peut-être même avoir des itt psychologiques. Elle m’a dit que les itt étaient très importantes pour le juge.

J’ai donc porter plainte : enfin non, je n’ai pas pu car comme il n’avait pas diffusé ces enregistrements, qu’il ne les avait fourni qu’à la police, il n’y avait pas de délit. Je ne pouvais donc que déposer une main courante. C’est ce que j’ai fait.
Je vais essayer d’aller voir mon médecin demain. Ce sont autant de documents qui me serviront auprès du juge.
Je le vois tous les jours car il veut voir les enfants. Je lui les laisse 1h ou 2 pour une balade, pas le choix. Je lui ai demandé ce qu’il comptait faire avec les enfants : il m’a dit qu’il voyait son avocate la semaine prochaine et qu’il en saurait plus. J’ai voulu prendre un avocat : celle que j’ai appelé, spécialiste en droit de la famille, prenait 250 euros de l’heure. Ca m’a calmé. Je vais voir ce qu’il demande et j’aviserai : je prendrai alors ou non un avocat.
Il est venu avec sa mère l’autre jour : c’est une vieille dame de plus de 85 ans avec qui je m’entendais plutôt bien. Je lui ai demandé si elle était au courant pour sa plainte : elle m’a dit que ça ne la regardait pas. Et pour les enregistrements ? elle ne semblait pas au courant mais m’a répété que ça ne la regardait pas. Je lui ai dit que ça la regardait, qu’il s’agissait de son fils, que c’était de sa responsabilité de mère, que si elle et sa soeur ne prenaient pas leurs responsabilités, elles en tireraient les conséquences. J’ai ajouté que dorénavant je ne voulais plus entendre parler d’elle.

J’ai l’impression de vivre un cauchemar. Je pense qu’il ne demandera pas la garde des enfants, mais je n’imagine même pas lui laisser les bébés plus de 2h pour une balade. Je ne vois pas comment il peut les gérer : il est instable mentalement, immature, porno addict, parano, et ne s’est jamais préoccupé du bien être et de l’intérêt des enfants, jamais.
Je ne comprends surtout pas ce qu’il me veut : pourquoi faire tout ça aujourd’hui alors qu’il n’a jamais voulu les enfants ? Pour se donner bonne figure comme disait l’assistante sociale.

 

Publicités

19 réflexions sur “Glauquitude

  1. Dur. J’ai pas de mots …
    je connais une super avocate spécialisée en droit de la famille. Elle est sur Paris.
    Il me semble qu’elle peut se faire payer avec le système d’assistance juridique.
    Si tu veux je peux te donner ses coordonnées via mp.
    Il fait vite faire le nécessaire
    Important pour toi et les enfants.
    Courage !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ! Je suis à Lyon pas à Paris ☹ . Je suis prête à faire un courrier au Jaf aussi. C’est quoi l’assistance juridique ? C’est l’aide juridictionnelle pour les petits revenus ? Merci, bisous

      J'aime

  2. J’ai eu avant mon actuel chéri, un compagnon très toxique avec lequel je voulais faire des enfants. Et puis au fur et à mesure, éloignement de mes amis par moi car il crisait dès qu’on était seuls, jaloux. Il me rendait dingue. Je lui gueulais dessus (et c’est bien le seul qui y a eu droit), je lui ai mis des baffes lorsqu’il m’insultait et il me traitait d’hystérique, de salope. (je n’ai jamais tapé personne d’autre que lui!) Il a voulu faire ça, porter plainte pour harcèlement moral et coups. Alors qu’il me persécutait, me manipulait… Mais je pardonnais. Pour les jours « bons ». Et puis j’ai découvert le porno dans l’ordi. Des trucs dégueux, violents, de la vraie boucherie. Et ça a été le déclic, je l’ai éjecté le jour même et quand il a commencé à être menaçant, je suis sortie dans la rue. Ca a été long et compliqué de s’en défaire (le dingue est collant, menteur, rôdeur), il a cherché à me salir auprès de mes collègues instits (qu’il voit par sa profession). Dur dur mais j’ai tenu bon. Maintenant je regrette de ne pas avoir attaqué côté justice. Défends toi bien, protège tes petits. Entoure-toi au maximum de gens qui te connaissent bien, qui peuvent témoigner. Bon courage te bonne chance.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Linette. C’est fou comme certaines personnes toxiques se ressemblent. Il m’envoie un sms tous les jours très poli : « Bonjour, à quelle heure puis-je voir les enfants ? ». Ca pue l’avocat à plein nez. Qui a du lui dire de me faire de jolis sms bien polis pour n’avoir rien à se reprocher. C’est vrai qu’il est sensé les voir quand il veut aujourd’hui car tant que le jugement n’est pas prononcé, c’est 50/50. Mais ils vont a la crèche cette semaine, ils ont leur semaine d’adaptation. Ils sont sortis a 16h auj. Je lui ai laissé à 17h30 au parc en lui disant de ne pas les garder trop longtemps car ils étaient fatigués. Il m’a dit « j’ai le droit d’en profiter aussi », je lui ai répondu qu’il fallait qu’il pense à eux et pas à lui. Et lorsqu’il me les a ramené, il est rentré chez moi (chez nous) comme si de rien était. Je lui ai dit qu’il pouvait partir maintenant et il m’a répondu, « je suis chez moi aussi, et je ne partirai pas ». Je lui ai dit : « Mas tu ne vois pas que je ne peux plus te voir ? Que j’ai envie de vomir et pleurer quand je te vois ? » Il m’a dit « non, je ne partirai pas ». Alors j’ai pris mon téléphone et je lui ai dit « j’appelle les flics ». Il m’a dit « pour leur dire quoi ?. J’ai répondu « peu importe, que tu es violent, je mentirai si besoin, tu ne comprends pas que je ne veux plus te voir ? Tire toi ! »
      Il a pris encore quelques affaires qui trainaient et m’a dit « le seau avec le balai sur le balcon, c’est à toi ou moi ? ». Je lui ai dit « c’est a moi, ca coute 3 euros a babou » (grand magasin de bazars). Quel radin ! Qu’est ce que j’aurais envie de lui en coller des baffes, tu n’imagines pas !
      Gros bisous 😘 💙

      J'aime

      1. Comme c’est dur! Il cherche vraiment à te rendre dingue pour passer pour la victime. Tu as pour toi d’être consciente de cela, c’est déjà un pas. Attention à tes propos face à lui, essaie d’être le plus silencieuse possible, c’est ce qu’il veut, que tu l’insultes, que lui dises des choses horribles, pour s’en servir contre toi. C’est dur, mais intériorise, insulte le à l’intérieur de toi, ponctue chacun de ses gestes désagréables, chacune de ses remarques désobligeantes avec tes réponses mais à l’intérieur de toi (tu verras, c’est une technique que j’utilise parfois quand j’ai des entretiens difficiles avec des parents d’élèves, ça soulage un max, ça évite de dire n’importe quoi). ET puis s’il n’a pas de relance, de justifications de ta part, il n’aura rien pour alimenter son stratagème… J’avoue que c’est super dur, on a toujours envie de se justifier, de rectifier mais à quoi bon avec quelqu’un de pas net, c’est peine perdue.
        Bon courage à toi, tente le « connard, trou duc, pauv’ naze, rira bien qui rira le dernier…. » lorsque tu vas le revoir…
        Bisous.
        PS : mange un peu de chocolat en pensant à moi…

        Aimé par 1 personne

        1. C’est une très bonne tactique que je vais m’empresser d’utiliser. En tout cas je vais essayer.
          Je mangerai du chocolat en pensant à toi, promis 💙😘
          PS : je n’ai pas vu le médecin, cabinet fermé aujourd’hui

          J'aime

  3. Je ne sais pas quoi te dire…. J’ai fait lire tes 2 derniers articles à Moncheri qui hallucine ! J’espère que tu vas pouvoir puiser de la force et de l’affection dans ton entourage pour traverser cette énorme épreuve. J’espère qu’il va vite « passer à autre chose » et vous laisser vivre une vie plus paisible avec tes enfants. Toi qui gère déjà tout ça te fera un point en moins même si mère célibataire de jumeaux est loin d’être simple. Au moins tu seras couverte d’amour !

    Aimé par 1 personne

    1. Il y a de quoi halluciner en effet !
      Oui j’espère aussi. Je me dis que quand il va reprendre le boulot, il va moins me pourrir la vie, qu’il aura moins le temps. Je croise les doigts.
      Mère célibataire je le suis déjà depuis que je suis enceinte ! C’est très lourd mais ils sont quand même super gentils mes bébés, donc ca aide ! Merci 💙. Bisous 😘

      J'aime

  4. Que c’est triste d’en arriver là, il n’a donc aucune fierté… C’est une bonne chose que sa « plainte » soit classée sans suite. Et je rejoins d’autres commentaires, même si c’est dur et même s’il fait tout pour te pousser à bout, essaye au maximum de ne rien laisser paraître. Et accumule les « preuves » pendant ce temps-là… J’espère qu’après cette période délicate et lorsque les droits de visite seront posés, viendra l’apaisement des tensions.
    Je pense fort à toi, nous pouvons échanger par mail si tu le souhaites.
    Grosses bises et surtout plein de forces.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup 💙. Non, il ne semble avoir plus aucune fierté. J’ai repris le travail aujourd’hui : ça me fait du bien et à la fois c’est difficile de tout gérer. J’ai craqué en retrouvant mes bébés ce soir : ils n’ont tellement rien demandé ces bouts de chou. J’ai peur d’aller voir un médecin : peur qu’il me juge incapable de gérer les enfants tellement je suis à bout de nerds. Mais c’est lui qui me met dans cet état là, pas eux. Les enfants, je n’ai aucun mal à les gérer, bien au contraire, heureusement qu’elles sont là mes merveilles. Je m’accroche à ce que m’a dit une collègue/amie, « c’est terrible aujourd’hui, c’est qu’il y a du bon qui arrive ». Je l’espère fort
      Merci encore. Gros bisous 😘

      Aimé par 1 personne

  5. Je découvre tes 2 derniers articles coup sur coup, dans le désordre. Je suis estomaquée de te lire. J’espère que tout cela sera vite de l’histoire ancienne et que tu pourras profiter de tes enfants. Quelle tristesse et quelle bêtise d’en arriver à de telles situations. Je sais que c’est difficile mais je te souhaite toute la force de traverser cette douloureuse épreuve au mieux

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Nanou, c’est gentil. J’attends qu’il voit son avocate, en fin de semaine peut-être. J’en saurai plus sur tout ça. Et je me demande si ce n’est pas de la violence morale et si oui, comment la faire reconnaitre. Je cherche… Bisous 😘

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s